Comment bien choisir son saké?

Comment bien choisir son saké?

Le saké tout comme le vin français est une boisson qui se décline en plusieurs variétés et composantes. Les amateurs dans l’art de consommer cette boisson alcoolisée emblématique du Japon arrivent à choisir les meilleurs breuvages en fonction de certaines caractéristiques. Quelles sont ces caractéristiques ?

Connaître l’appellation usuelle du saké et les différents types de saké proposés sur le marché

Avant de choisir un bon saké, il faut avoir un minimum de connaissance. Si vous faites un choix guidé par le hasard, vous risquez de tomber sur un produit qui n’aura pas forcément la côte en matière de goût. Ainsi, la première connaissance à acquérir, c’est l’appellation usuelle du saké japonais : ninoshu dans certaines provinces. Vous pouvez parcourir ce site pour en savoir plus.

Avez-vous vu cela : Choisir sa cave à vin à Marseille: guide ultime

Ce n’est uniquement que sur cette appellation que la boisson est connue et servie aux amateurs de saké. Ensuite, sur la probable gamme de saké proposé il est important de connaître chaque type de saké et leurs caractéristiques :

  • Junmai-shu ;
  • Honjozo ;
  • Ginjo ;
  • Daiginjo ;
  • Nigori, etc.

Chacun de ces sakés à une particularité gustative assez impressionnante qu’il convient de connaître pour faire son choix. Certains de ces sakés présentent un goût assez raffiné avec quelques arômes fruités parfois. D’autres par contre sont assez brutes et fortes en bouche.

Avez-vous vu cela : Quels sont les critères de choix d’un presse agrume ?

L’une des astuces les plus fiables pour choisir son saké sans pour autant choisir de la mauvaise qualité, c’est consulter l’étiquette de la bouteille. Elle est assez explicite et donne des informations très utiles sur l’arôme, le goût, la douceur du produit ainsi que sa texture. N’hésitez pas à en faire usage pour choisir facilement votre bouteille.

Choisir son saké en fonction de ses caractéristiques

Le saké est une boisson qui présente plusieurs caractéristiques. Ces caractéristiques que sont le taux de polissage, le type de brassage ainsi que le goût sont très déterminants dans le choix d’une bouteille de saké.

Le pourcentage de polissage

La qualité d’un bon saké dépend de son degré de polissage. En effet, le polissage est une opération qui consiste à décortiquer les grains de riz et à les filtrer pour les débarrasser des lipides, protéines et minéraux encombrants. L’amidon subsiste ainsi en grande quantité et c’est cet amidon qui est transformé en alcool.

Le degré de polissage varie entre 40 et 70 %. Moins le riz est poli, moins le saké est alcoolisé. Les sakés avec un degré de polissage à 60 % sont très alcoolisés et fins en bouche.

Le type de fermentation

Le saké est une boisson qui connaît des processus de fermentation variés depuis sa création. Il se prépare soit par méthode de fermentation longue ou par méthode de fermentation courte. Plus la boisson prend du temps à ce fermenter, plus elle est de meilleure qualité tel un vieux vin.

Le goût

En dernière position, le choix du saké dépendra de son goût. Certains présentent un goût sec, d’autres un goût raffiné. D’autres saké sont même composés d’arômes fruités. Tout dépend de vos préférences.